Comment le COVID va influencer durablement le e-commerce ?

L’arrivée du Covid-19 dans le paysage économique a révolutionné de nombreuses pratiques d’achat et en particulier le secteur de l’e-commerce qui a dû se réinventer pour répondre aux nouvelles demandes et nouveaux types de clientèle.

Une chose est désormais certaine et acquise : ces profonds changements s’inscrivent dans la durée et bien au-delà de la tant espérée période post Covid.

La fidélisation, nouvel impératif des plateformes e-commerce

Conquérir, retenir et fidéliser le client, vois la ligne directrice du marketing d’aujourd’hui. La fermeture des magasins physiques à conduit plus de la moitié des français à acheter sur internet. Cette manne de nouveaux clients est une véritable aubaine pour les sites de vente sur internet pour augmenter le nombre de client fidèle. Les stratégies de marketing inscrivent dans leur process des techniques durables de rétention du client afin de fidéliser le trafic sur le long terme.

La fin de la crise sanitaire ne signera pas le retour en arrière.

 

La livraison : un critère de sélection incontournable !

Se passer des magasins physiques pour réaliser ses achats, oui ! Mais renoncer à la rapidité d’acquisition du bien, pas forcément !

Les consommateurs internautes désirent de plus en plus bénéficier d’une livraison rapide de leurs produits. Pour s’adapter à ce nouvel enjeu, les plateformes e-commerce ont rivaliser d’ingéniosité en multipliant les solutions par la multiplication des points relais de réception des colis, par des livraisons même le week end ou, dans certaines communes, de la livraison express le jour même de la commande sur le web.

Les français de renonceront pas à ces acquis après la disparition du Covid.

Le E-commerce, ou comment s’adapter à un nouveau mode de consommation !

La crise sanitaire du Coronavirus et les différentes restrictions qui ont été imposées aux français à mis en lumière les limites de nos habitudes consuméristes et les effets pervers de la mondialisation. C’est bien plus qu’un effet de mode mais plutôt un changement drastique dans notre approche de la consommation qui a vu naître cette volonté d’acheter des produits de seconde main. Même si les plateformes historiques dans ce domaine ont su surfer sur ce fait, les marques traditionnelles sont de plus en plus nombreuses à s’y engouffrer devant l’engouement de la population pour le consommer plus responsable.

Voici les trois piliers d’un nouveau mode de voir l’e-commerce et c’est encore bien plus profondément et durablement que les changements vont continuer à s’opérer.