Longue traîne et SEO : le guide pratique pour tout comprendre

Longue traine seo

Encore largement inexploité par les spécialistes du référencement naturel (SEO), le concept de la longue traîne présente pourtant des bénéfices incomparables. En effet, l’utilisation de mots-clés très spécifiques pour cibler des internautes et capter un trafic ultra-qualifié peut s’avérer extrêmement efficace. Découvrons ensemble les principes fondateurs de la longue traîne, mais aussi les façons dont vous pouvez l’utiliser pour améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Longue traîne : naissance d’un concept américain

Le concept de longue traîne (ou long tail, en anglais), nous vient directement des États-Unis. C’est un rédacteur influent, Chris Anderson, qui le popularise dans un article devenu célèbre, puis dans un véritable best-seller : The Long Tail: Why the Future of Business is Selling Less of More, publié en 2004.

Dans ces deux textes fondateurs, Chris Anderson analyse le succès des grandes sociétés contemporaines comme Netflix ou Amazon. Il fait ensuite émerger un concept novateur, celui de la longue traîne, pour expliquer ce succès. Mais quel est donc le secret des entreprises les plus rentables, et comment l’appliquer à votre référencement naturel ?

Mots-clés de longue traîne : de quoi s’agit-il exactement ?

Selon Chris Anderson, la longue traîne consiste à privilégier des requêtes très spécifiques et à délaisser les requêtes les plus généralistes. Pour résumer, il s’agit de vendre une grande variété de produits dans de petites quantités, plutôt que de chercher à écouler un seul produit en grande quantité.

Dans le cadre du référencement naturel, cela consiste à sélectionner des mots-clés et groupes de mots-clés composés de plus de 3 mots plutôt que des expressions courtes : “croquettes bio pour chats d’intérieur” plutôt que “croquettes bio”, par exemple. Mais pourquoi cette technique est-elle si efficace ? Tout d’abord, les mots-clés de longue traîne vous permettent d’éviter une concurrence accrue sur les requêtes les plus généralistes. Or, sur des moteurs de recherche qui comptabilisent déjà des millions de résultats pour un seul mot-clé, la concurrence peut constituer un obstacle majeur pour la visibilité de votre site web.

Mais ce n’est pas tout : la longue traîne, c’est aussi la garantie d’un trafic ultra-qualifié et d’un meilleur taux de conversion. En ciblant des requêtes très spécifiques, vous vous adressez en effet à des internautes qui savent précisément ce qu’ils recherchent sur le web. Si vos pages répondent à leurs besoins et qu’elles apparaissent parmi les premiers résultats fournis par les moteurs de recherche, il y a donc de fortes chances pour que vous convertissiez ces internautes en clients. Mais la longue traîne s’adresse-t-elle vraiment à vous, et comment la mettre en oeuvre ?

Mots-clés de longue traîne : les bonnes pratiques

Le concept de longue traîne peut s’appliquer aux blogs, aux sites vitrines et aux sites e-commerce. Elle pourra notamment constituer une stratégie efficace pour les boutiques en ligne qui souhaitent se positionner rapidement au moment de leur lancement.

Toutefois, les mots-clés de longue traîne doivent faire l’objet d’un travail soigné pour porter leurs fruits. Vous devrez les sélectionner avec la plus grande attention, en tenant compte des requêtes les plus populaires des internautes. Aidez-vous de l’outil de planification des mots-clés de Google Ads. Ce service gratuit vous fournira des informations fiables sur le volume de recherche et la concurrence de chaque mot-clé. N’hésitez pas non plus à mobiliser des générateurs de mots-clés pour élargir votre champ sémantique, améliorer votre référencement et booster votre taux de conversion !